Logo

Récifs coralliens

 

 

Comment naissent les récifs coralliens?

 

Les îles polynésiennes sont nées d’une série de gigantesques éruptions volcaniques sous-marines. À l’origine de chacune, il y a un point chaud fixe sous l’écorce terrestre.

Régulièrement, à plusieurs millions d’années d’intervalle, celui-ci s’active, forme un nouveau volcan qui perce la surface de l’océan et devient, une fois éteint, une île haute. La présence près de la surface de nouveaux substrats dans des eaux réunissant des conditions de vie propices aux récifs permet leur développement.

Au cours des millénaires, l’île haute volcanique s’enfonce lentement, du fait de son propre poids, et subit l’érosion des vents et des pluies, tandis que le récif corallien qui l’entoure croît. Ainsi plus l’île s’enfonce, plus le lagon s’élargit. La partie volcanique finit à terme par disparaître totalement sous la surface de l’eau pour finalement ne laisser place qu’à la partie récifale qui se maintient à la surface de l’eau grâce à l’activité des coraux.
Cette particularité fait de ces organismes les plus grands constructeurs d’édifices connus du monde vivant. Les atolls, derniers stades émergés de cette évolution, sont les îles les plus âgées.

Les lagons sont de véritables oasis de vie dans un désert océanique. Refuge pour la proie, planque pour le chasseur, abri, nurserie, source de nourriture, lieu de ponte, le corail remplit une multitude de fonctions pour la vie foisonnante et diversifiée qui dépend de lui. Mais il est également fragile. Cyclones, infestations d’étoiles de mer mangeuses de corail (taramea), remblais, terrassements, pollution ou encore destruction directe du corail sont autant de menaces capables d’affaiblir et de détruire progressivement les récifs coralliens.

 

Création de sentiers sous-marins

 

Le principe : se promener sous l’eau

Un sentier sous-marin est un parcours subaquatique, accessible à tous, qui permet de découvrir ce qui se cache sous la surface du lagon. En général, le visiteur, équipé de palmes, masque et tuba, suit un trajet prédéfini, matérialisé le plus souvent par un ensemble de bouées, auxquelles sont accrochées des plaquettes d’information immergées.

Ludique et instructive, cette activité permet aux visiteurs de mieux connaître les récifs et leurs habitants, et de prendre ainsi conscience de la nécessité de préserver l’environnement marin.

Séduite par ce principe, l’association te mana o te moana a décidé de développer des sentiers sous-marins en Polynésie française.

Te mana o te moana dispose d’un savoir-faire à chaque étape de la création d’un nouveau sentier : repérage de zones riches, création de l’itinéraire, balisage du sentier, création de supports éducatifs et de plaquettes d’information, etc…

 

ReefQuest, le sentier sous-marin de Moorea

Le premier sentier sous-marin de Polynésie française a été créé au sein de l’hôtel InterContinental Moorea Resort and Spa, dans une lagune «artificielle» créée lors de la construction de l’hôtel. Cette lagune, relativement pauvre en faune et en flore, a d’abord été enrichie (voir ci-dessous: le Jardin de Corail de l’hôtel InterContinental Resort and Spa à Moorea), puis le sentier sous-marin ReefQuest a été aménagé.

Le sentier sous marin est en accès libre pour les baigneurs équipés d’un masque. Deux posters sur les coraux et poissons affichés à l’accueil du sentier sous-marin, ainsi que des guides (poissons, algues, invertébrés) sont à la disposition des visiteurs.

 

Le sentier sous-marin de la Mareto

Le sentier sous-marin de la Mareto, à Moorea, a été découvert pour la première fois en mars 2009 par des CM2 en classe de mer à l’école de voile de Moorea.

Ce sentier sous-marin, situé dans le lagon sur la face est de la baie d’Opunohu, est destiné à la découverte des fonds marins par les scolaires et les centres aérés. Cette nouvelle activité est proposée par l’Ecole de voile de Moorea aux enfants qu’elle accueille et vient ainsi compléter les activités de voile qui constituent l’essentiel des activités de ce centre.

Le sentier, imaginé et installé par te mana o te moana qui soutient déjà depuis plusieurs années l’éveil des enfants aux monde marin dans le cadre de la SAGA, comprend 5 stations dotées de plaquettes d’information immergées sur l’écosystème corallien, dont l’objectif et de sensibiliser les enfants à l’importance de protéger leurs récifs.

Le sentier se plie à la réglementation en vigueur (PGEM Plan de Gestion de l’Espace Maritime): les bouées d’information sont retirées après chaque visite.

 

 

Le sentier sous-marin de Maupiti

Créé par te mana o te moana, le sentier sous-marin de Maupiti a ouvert en août 2008. Il a été créé à l’initiative de Ronald Le Piniec, qui souhaitait alors ouvrir un club de plongée, Maupiti Nautique, sur l’île de Maupiti (Iles sous le Vent), tout en diversifiant les activités proposées aux clients.

Ronald Le Piniec a alors confié à l’association te mana o te moana la conception du sentier sous-marin, à savoir :
– repérage et observations sous-marines permettant d’identifier les sites potentiels
– caractérisation des milieux présents sur ces sites et de leur faune
– définition du tracé du sentier sous-marin
– conception et suivi de la réalisation des supports pédagogiques mis à disposition des visiteurs
– formation des guides accompagnateurs sur l’écologie des récifs coralliens

Suite à une mission de repérage en février 2008, un biologiste marin de te mana o te moana a défini le tracé du sentier ainsi que le contenu des plaquettes immergeables de sensibilisation.

Le sentier sous-marin comprend cinq stations, qui permettent de découvrir la richesse de la faune et la flore sous marine et de sensibiliser les visiteurs à la protection du milieu marin.

Télécharger les 4 fiches immergables du sentier sous-marin de Maupiti
Télécharger le Rapport final – étude pour la création d’un sentier sous-marin à Maupiti

 

 

Création de Jardins de Corail

 

La création de Jardins de Corail consiste à enrichir artificiellement des zones appauvries ou dégradées pour y recréer un milieu corallien capable d’attirer différentes espèces de faune et de flore, et favoriser une colonisation naturelle du milieu.

L’opération fait ainsi appel à des techniques de restauration corallienne, et notamment de transplantation et de bouturage. Elle s’accompagne généralement d’un suivi scientifique.

 

Le Jardin de Corail de l’hôtel InterContinental Resort and Spa de Moorea

Il s’agit du Jardin de Corail sur lequel a été aménagé le sentier sous-marin ReefQuest (voir plus haut). La mission d’enrichissement de la lagune a été confiée au CRIOBE dès 2004. Des blocs de basalte ont été installés dans la lagune, puis des coraux ont été apportés et fixés sur ces supports.
Des suivis scientifiques ont permis de constater la colonisation naturelle de ces récifs coralliens «tout neufs» par les poissons et de vérifier le bon état de santé des coraux transplantés. Bonne nouvelle, on a ainsi constaté que la zone est devenue un refuge important pour de nombreux juvéniles de poissons !

En 2007, te mana o te moana a introduit de nouveaux coraux et poissons pour enrichir le sentier. En 2010, de nouveaux aménagements sont venus enrichir le sentier sous-marin.

Le sentier abrite aujourd’hui plus de 80 espèces de poissons et un grand nombre d’algues et d’invertébrés qui cohabitent entre coraux, rochers et zones sableuses.

Août 2010: Une pépinière de corail en milieu naturel !

 

Le Jardin de corail de Bora-Bora

L’hôtel InterContinental Resort and Thalasso Spa à Bora-Bora a démarré une collaboration avec te mana o te moana en février 2009, dans le but de créer un jardin corallien et une zone de nourrissage des raies dans la lagune de l’hôtel.

La première étape du projet, comprenant la transplantation corallienne et la création du jardin de corail, s’est achevée en avril 2009. Plus de 700 colonies coralliennes ont été transplantées.

Un suivi scientifique régulier a permis d’étudier et d’observer les coraux transplantés. Le Jardin de Corail abrite aintenant près de 80 espèces de poissons et de nombreux invertébrés.

Les objectifs de ce jardin corallien sont multiples :
– La création d’une zone de vie, à la fois pépinière de corail et nurserie pour toute une multitude d’espèces de poissons et d’invertébrés.
– L’amélioration de l’aspect visuel de cette lagune.
– La sensibilisation et la découverte du monde marin.

Des supports éducatifs et des guides sont disponibles pour permettre aux visiteurs de mieux comprendre le monde sous-marin.

Télécharger le Rapport final d’activités – Création d’un Jardin de Corail – InterContinental Bora-Bora
Télécharger le Guide sous-marin du jardin de corail Bora-Bora

 

 

Le Lagoonarium de Tahiti

Dans le cadre de la démarche environnementale de l’hôtel InterContinental Tahiti, l’association Te mana o te moana a été sollicitée pour initier et coordonner une nouvelle action de restauration de la réserve Fare I’a. Cette zone artificielle, plus connue sous le nom de Lagoonarium, inclut l’aménagement de zones coralliennes et l’apport d’animaux vivants sur site.

Après s’être assuré auprès des services techniques de l’hôtel de la qualité de l’eau et de la fiabilité des nouvelles pompes d’alimentation, l’association a programmé le projet d’aménagement pour les mois de juillet et août 2011, période propice à la restauration corallienne, puisque garantissant de bons taux de survie des coraux transplantés.

Te mana o te moana s’est associée à l’entreprise BoraEcoFish, spécialisée dans l’élevage et la collecte de post-larves de poissons et dans les aménagements récifaux, pour participer à ce projet de rénovation. Par ailleurs, 104 bénitiers (Tridacna maxima) ont été fournis par l’entreprise aquacole Tahiti Marine Aquaculture, et implantés sur les deux zones aménagées.

Au final, l’aménagement du Lagoonarium de l’hôtel InterContinental Tahiti a permis la réintroduction de 800 colonies coralliennes et d’une centaine de bénitiers. Un suivi mensuel est assuré par BoraEcoFish. La diversité des structures créées et des espèces coralliennes transplantées font de nouveau du Lagoonarium une zone vivante, riche et idéale pour découvrir le monde récifal en toute sécurité.

 

Télécharger le Rapport: Création d’un jardin de corail au sein du Lagoonarium de l’hotel InterContinental Tahiti – Rapport final d’activités

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This post is also available in: Anglais