Logo

Projets éducatifs et partenariats

 

Le projet « Héritage Océan, préservons nos ressources marines polynésiennes »

L’association a initié pour l’année scolaire 2014-2015 le projet éducatif « Notre héritage océan », mis en œuvre grâce au soutien de PEW (Pew Charitable Trusts).

WEB DSC01729Agréé par la Direction Générale de l’Education et des Enseignements (DGEE), ce projet comporte plusieurs actions visant à mieux protéger nos ressources marines insulaires (animations dans les classes, création d’un kit pédagogique, campagnes de sensibilisation…).

Différentes animations sont ainsi menées en amont dans les établissements de l’Elémentaire et de niveau Collège de Tubuaï, Rurutu, Rimatara, Raivavae, Rapa ainsi que dans des classes de Tahiti et Moorea. Cette première intervention a pour objectif de transmettre les connaissances nécessaires à l’étude de la thématique.

Après le passage d’un des éducateurs de l’association, les enfants travaillent avec leur enseignant(e) sur la réalisation d’une charte ou affiche en version informatique.

Microsoft Word - web Affiche Concours.docxLa production lauréate sera ensuite inclue dans la mallette pédagogique que réalise en parallèle l’association (composée des posters, d’un plateau de jeu, d’un guide enseignant) puis diffusées auprès des du public concerné. Années après années, les autres enfants découvriront  « un message d’espoir d’enfants pour d’autres enfants ».

Le projet se finalise sur le site de l’association à Moorea ainsi que dans les îles Australes à travers l’organisation de journées de rencontre entre les classes qui sont invités à découvrir in situ la flore et la faune marine qui nous entoure et les liens qui relient chaque individu du monde marin à travers la visite d’un sentier sous marin réalisé en 2007 et vont ainsi échanger sur les expériences qu’ils ont vécu et les œuvres réalisées.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A ce jour, ce sont 35 élèves de Primaire et Collège – 7 îles visitées : Rimatara, Tubuaï, Rurutu, Raivavae, Tahiti et Moorea – plus de 680 enfants sensibilisés ….

Rendez-vous à la fin de l’année scolaire pour découvrir les œuvres des enfants, leurs échanges interclasses et les kits pédagogiques réalisés !!

En savoir plus sur ce projet :

Voir tout le projet
Découvrir tout le projet (document pdf)
Projet “Héritage océan”
Participation à Hokulea, Malama Honua à Maitaiea – 25 et 26 avril 2015
Lire le Message de Hokulea, Malama Honua

 

Projet “Bula honu, sur le parcours des tortues marines du Pacifique”

L’association Te mana o te moana a initié en 2011 un Observatoire des cétacés et des tortues marines en Polynésie française visant à mieux informer et protéger les espèces marines emblématiques de nos eaux. Dans le cadre de ce projet d’éducation, de recherche et de conservation, diverses actions ont été mises en place avec les enfants, générations de demain.

DSC_0024C’est ainsi que le projet « BULA HONU, suivons les tortues marines du Pacifique » est né grâce au soutien des services d’Education de la Polynésie française et du Vice rectorat, des centres de recherches internationaux et autres collaborateurs du Pacifique. Les différentes classes de Tahiti, Moorea, des Tuamotu mais aussi de Tonga, Samoa, Fidji et des autres pays du Pacifique Sud vont ainsi pouvoir échanger et suivre le trajet de plusieurs tortues marines marquées par balise satellite. Les enfants vont découvrir tous ensemble le grand voyage des tortues marines de Polynésie française et échanger sur ces ambassadrices des océans.

web Intervention TikehauCe sont ainsi 14 classes de Polynésie française, du Pacifique sud et de métropole suivent actuellement le trajet de 6 tortues vertes marquées à Moorea, Tetiaroa, Tikehau et Hao. C’est la première fois que des tortues marines de l’archipel des Tuamotu sont équipées d’émetteurs satellites, l’occasion d’en apprendre plus sur ces espèces protégées en Polynésie.

<< Cliquer ici pour découvrir tout le projet

<< Cliquer ici pour suivre le trajet des tortues équipées d’émetteurs satellites

<<Cliquer ici pour lire le Communiqué de presse – avril 2015

<< Cliquer ici pour suivre l’actualité

Projet éducatif “Sensibilisation des scolaires à la protection de l’espace lagonaire

Pour mieux faire comprendre aux élèves de Primaire l’importance de protéger les récifs coralliens,  l’association a souhaité mettre en place un projet d’éducation visant à mieux intégrer la règlementation en vigueur et la nécessité de la respecter.

a web DSC05224Les récifs coralliens de l’ile de Moorea sont protégés par un Plan de Gestion de l’Espace Maritime (PGEM) mis en place en 2005. Malgré ce, ces récifs restent menacés. La règlementation en vigueur reste encore bien méconnue de la population car trop compliquée (malgré la diffusion d’un livret d’information). C’est pourquoi, l’association Te mana o te moana, en partenariat avec la Direction de l’Enseignement Primaire de Polynésie française, la Commune de Moorea-Maiao, l’association PGEM et grâce au soutien de la Fondation pour la Nature et l’Homme en 2012-2013et au programme Te meum (Terres et Mers Ultras-Marines) en 2013-2014, a souhaité mettre en place un projet d’éducation et de sensibilisation des scolaires du Primaire ( 8-11ans) à la protection des récifs coralliens de l’ile de Moorea.DSC02284

 Une intervention est faite en amont dans la classe; un agent de la Commune de Moorea Maiao présente ainsi le PGEM, permettant aux élèves de se familiariser avec la règlementation de l’ile…

Puis, les classes se rendent sur la plage de Tiahamanu (plage de la mareto, en baie d’Opunohu). pour découvrir in situ, le sentier sous marin réalisé par l’association Te mana o te moana, et pérenniser ainsi les connaissances sur les récifs coralliens, sa faune et flore…

<< Cliquez ici pour découvrir tout le projet

logo FNH

A te meum

 

 

 

 

Projet éducatif “Tohora,
baleine à bosse, qui es-tu?

Pour mieux sensibiliser les scolaires de Cycle 3 à la protection des cétacés de Polynésie française, et dans la continuité de l’Observatoire des cétacés, ce nouveau livret éducatif, édité en 12 000 exemplaires, est diffusé depuis la rentrée scolaire dans toutes les écoles Primaire de Tahiti et Moorea.
Chaque élève  de CE2 à CM2 a reçu   un exemplaire du livret – soit, plus de 11 000 élèves de Cycle 3.

Réalisé grâce au soutien de l’entreprise Total Polynésie, le livret sur la baleine à bosse a pour objectif de mieux comprendre les cétacés, pour une meilleure préservation des espèces emblématiques de nos eaux polynésiennes. Son contenu pédagogique, validé par des conseillers pédagogiques est adapté au Programme Scolaire Officiel, se propose d’ informer sur la baleine à bosse (anatomie, mode de vie, alimentation, migration,…) mais aussi sur la nécessité de la préserver ( menaces, règles d’approche en Polynésie française, rôle dans l’écosystème, éco gestes du quotidien …).

Depuis septembre, des séances d’animations sont diffusées par les éducatrices de l’ association dans 12 classes de Tahiti et Moorea. Elles visent à présenter le projet, le contenu du livret et initier l’étude de celui-ci par des informations générales sur les cétacés, et plus spécifiquement, la baleine à bosse qui migre de l’Antarctique vers la Polynésie française chaque année.

Nouveaux “observateurs”, les élèves seront ensuite invités à devenir  “membres du Réseau” en remplissant des “fiches d’observation des cétacés de Polynésie française” adaptées à leur niveau, qu’ils devront ensuite transmettre à l’association, participant ainsi à la réalisation de la “base de données” réalisée par Te mana o te moana depuis 2011.

Découvrir la Fiche d’observation des cétacés Juniors

Enfin, un concours sera organisé suite aux séances d’animations qui sera finalisé en date du 8 juin 2013, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale des Océans, pour récompenser le meilleur projet de classe de l’année. Les classes lauréates sont invitées à venir célébrer la Journée Mondiale des Océans en date du Lundi 10 juin. Le 1er prix, toutes catégories confondues revient à la classe de CM2 Manotahi Elementaire (Mme Tepua Yue). Le second prix est decerné à la classe de CE2-CM1 Papetoai Elementaire (Mme Cyndi) et le troisième prix revient à la classe de CM2 de St Paul Ste Thérèse (Mr Wilbert).

Connaître les classes lauréates du Concours et découvrir les œuvres lauréates : “Délibération du jury – 04 juin 2013”
Pour télécharger le livret  en version pdf : LIVRET TOHORA BALEINE A BOSSE
Pour consulter le Livret en version animée : Livret Tohora, baleine à bosse, qui es-tu?

Ce projet ne s’arrête pas là! Pour étendre la portée de l’action de sensibilisation, des séances d’animations sont organisées dans des classes “pilotes” de Tahiti et Moorea. Elles visent à mieux informer sur les cétacés et la nécessité de connaitre les règles d’approche pour mieux préserver les espèces marines de Polynésie française.

 photo ci contre : animation de Vie Jourdan dans la classe de CE2 de Mme Cyndie, école de Papetoai, Moorea.

Suivre les séances d’animations :
–  jeudi 13 septembre 2012 : Lancement du Livret avec la  première séance d’animation en compagnie d’une classe de CE2 de l’ école Élémentaire de Papetoai, Moorea .

C’est ainsi que s’est déroulée la première intervention dans la classe de CE2 de l’école de Papetoai (année scolaire 2012-2013) (photo ci-contre) où la chargée de projets Éducation, Vie Jourdan a présenté durant plus d’une heure, les cétacés, leur biologie et caractéristiques avant de spécifier sur la baleine à bosse, sa migration dans nos eaux polynésiennes et les règles d’approche à respecter pour ne pas les effrayer.

La fin de la séance a été consacrée à la diffusion de “fiches d’observations” pour inciter les élèves à participer à la récolte de données, dans la continuité du projet “Observatoire des cétacés en Polynésie française”.

 

Paroles de la Présidente Dr Cécile Gasparextrait de “La Dépêche du 16 septembre 2012” :

 

“… Nous souhaitons donc informer les enfants et faire en sorte que ces informations soient remontées aux parents… Les baleines deviennent un attrait touristique, elles doivent être bien protégées. Il faut surtout faire en sorte que les tours organisés soient structurés de façon à éviter d’effrayer les cétacés, ce qui pourrait leur faire déserter les eaux polynésiennes du fait d’être harcelés”.

 Février 2012 : fin des interventions. Bilan chiffré : 20 classes sensibilisées à la protection des cétacés de Polynésie – soit 500 élèves de Cycle 3.

Suite aux diverses interventions réalisées en classe, un Grand Concours a été lancé sur la protection des mammifères marins de Polynésie dont la finalité  sera célébrée le lundi 10 juin, à l’occasion de la Journée Mondiale des océans. Toutes les classes de Tahiti et Moorea de Cycle 3 ont ainsi été invitées à participer à ce projet.

photo ci contre : Vie Jourdan et les élèves de CM2 de Mr Gabriel Lovato, Haapiti Élémentaire, Moorea

<< Pour voir les modalités du Concours : Règlement Concours Tohora
 << 14 10 2012 La Dépêche – Article de presse

 

Un Kit sur l’eau
avec la Fondation Maud Fontenoy

Le kit pédagogique primaire de la Maud Fontenoy Fondation a été élaboré en partenariat avec te mana o te moana, l’Unicef et la Fondation One Drop basée au Canada. Cet outil pédagogique permet de comprendre “pourquoi il est essentiel de préserver l’eau, qu’elle soit douce ou salée”.

Ce kit pédagogique sur l’eau a été distribué dès la rentrée scolaire 2012 – 2013 dans toutes les écoles primaires de France métropolitaine et d’Outre-mer en version informatique, en coopération avec le Ministère de l’Education Nationale.

Il comprend 10 fiches décryptant les grands enjeux à venir: la montée du niveau des océans due au changement climatique, les problèmes d’accès à l’éducation que provoque le manque d’eau douce à terre, la question de la pollution qui se déverse des cours d’eau terrestre vers la mer.
Des objectifs éducatifs nourris d’informations scientifiques et qu’illustrent des témoignages de terrain récoltés auprès d’enfants du monde entier. Porteur d’espoir, ce kit pédagogique présente également des initiatives positives et des anecdotes étonnantes qui révèlent les incroyables ressources de notre planète.

<< Cliquez ici pour tout découvrir sur le projet

 

Le projet
Océansemble

Développé par l’association Acroporis, le projet Oceansemble a pour objectif de sensibiliser les scolaires du monde entier à la protection de l’écosystème marin. Depuis la première édition de ce partenariat en 2008, te mana o te moana y a participé plusieurs années de suite.

L’association Acroporis, membre du Réseau Océan Mondial, œuvre pour la conservation des récifs coralliens et contribue à la sensibilisation du grand public aux problématiques de protection des récifs coralliens et du milieu marin en général. Au travers du projet Océansemble dont elle assure la coordination, elle s’adresse aux écoliers du monde francophone pour qu’ils découvrent, comprennent et échangent sur le thème de l’Océan.

Les classes partenaires du projet travaillent tout au long de l’année scolaire sur la thématique de leur choix en rapport avec la sauvegarde des océans, et sont soutenues par un parrain (une ONG locale).

Plusieurs interventions (en général 5) ont lieu en classe, au cours de l’année, sur le thème étudié. Elles s’orientent sur de nouveaux apprentissages et découvertes sur le monde marin, ses espèces, ce qui les menace, et comment agir.

En 2010, par exemple, le projet accompagné par te mana o te moana s’est articulé autour d’un échange entre une classe de CM1 de l’école de Papetoai, avec une classe de CM1 de Nice, l’objectif étant d’aboutir à une vidéo conférence et un journal de bord, finalisés lors de la célébration de la Journée Mondiale de l’Océan, le 8 Juin.

 

Depuis 2008, te mana o te moana a accompagné plusieurs classes de l’école de Papetoai, Moorea, dans leur projet Océansemble.

 

Pour en savoir plus sur les actions du projet Océansemble avec te mana o te moana à Moorea:

BILAN PROJET OCEANSEMBLE 2010-2011

BILAN PROJET OCEANSEMBLE 2009-2010

BILAN PROJET OCEANSEMBLE 2008-2009

PLAQUETTE DE PRESENTATION Oceansemble

 

 

 

La Saga

La Saga, qui se tient chaque année sur une île différente, durant un mois et demi pendant les grandes vacances, vise l’épanouissement d’enfants polynésiens en difficulté, à travers la découverte de la voile.

L’opération accueille entre 100 et 150 enfants chaque semaine pour une initiation à la voile. Ces enfants sont attachés à différents organismes sociaux et foyers d’accueil, et viennent de Tahiti, de Moorea et des archipels tels que les îles Sous-le-Vent, les Australes ou les Marquises. Les enfants passent leurs journées sur l’eau, dans l’eau, en montagne ou en classe de prévention.

En 2007, la Saga Penu (15e édition de la Saga) s’est tenue à Maupiti. Henri Cornette de Saint Cyr (directeur de l’Ecole de Voile de Tahiti), à l’initiative de l’opération depuis son lancement, a alors fait appel à te mana o te moana pour proposer également aux enfants une sensibilisation à la protection et au respect de l’environnement, en plus des activités axées sur le milieu marin.

Répondant à l’invitation, un animateur de te mana o te moana a donc participé à la Saga Penu. Au programme : sentier sous-marin (parcours guidé en palmes, masque et tuba avec 5 stations munies de panneaux sous-marins), survol du tombant (avec masque et tuba, accrochés à une bouée) et stand environnement (avec une mini station de tri des déchets).

 

Depuis 2007, te mana o te moana a le plaisir de retrouver chaque année la Saga pour de nouvelles aventures, avec chaque fois de nouvelles activités de découverte et de sensibilisation au monde marin, une autre île, et toujours, les enfants de la Saga.

Pour plus d’informations sur la Saga

 

 

Opération Manareva
“De la Terre à l’espace, préservons notre futur”

Une opération de sensibilisation à la protection de la planète peu commune a eu lieu en 2007, avec pour point de départ l’île de Moorea: l’Opération Manareva, réalisée par l’association te mana o te moana conjointement avec l’UPJ (Union Polynésienne pour la Jeunesse).

Il s’agissait de rassembler sur un paréo des centaines de signatures de jeunes du monde entier et d’envoyer ce paréo dans l’espace, le temps d’un vol spatial.

Sur le paréo, préparé en collaboration avec l’UPJ, figurait le slogan : «De la Terre à l’Espace, préservons notre futur». Le paréo a d’abord été présenté au Forum des Jeunes de l’UNESCO, à Paris, en Octobre 2007, où il a été signé et dédicacé par des dizaines de jeunes de tous pays. De retour à Moorea, il a encore revêtu d’autres signatures et petits mots de jeunes Polynésiens.

 

 

 

 

 

Puis le paréo est parti vers son port d’embarquement aux Etats-Unis. L’astronaute Rick Linnehan, ami de l’association te mana o te moana, l’a emporté avec lui dans la navette spatiale Endeavour lors de sa mission en Février 2008 vers la Station Spatiale Internationale (mission STS-123), afin de donner un peu de hauteur à ces messages d’espoir pour la Terre.

Depuis, Rick Linnehan et un autre astronaute, le Français Jean-François Clervoy, sont devenus parrains de l’association te mana o te moana. Ils suivent de près les activités de l’association, et viennent régulièrement en Polynésie française pour des conférences grand public et scolaires sur le thème de l’espace, bien sûr, et de la protection de la planète.

 

 12 Mai 2012, à Tahiti: Conférence avec Charlie DUKE, astronaute américain de la mission APOLLO 16 (Avril 1972)

 

 

Animations
à l’hôpital Mamao de Tahiti

Devant le succès des premières visites effectuées en 2007 au service Pédiatrie de l’hôpital Mamao à Tahiti, l’initiative, proposée à l’origine par le Moorea Dolphin Center en collaboration avec te mana o te moana, est devenue un rendez-vous régulier.

Ainsi, une fois par mois jusqu’en 2009, un animateur de l’association te mana o te moana s’est rendu à l’hôpital Mamao de Tahiti pour égayer le quotidien des enfants hospitalisés en leur parlant d’environnement marin au moyen de jeux, activités, petits films et questions/réponses pendant une heure et demie.

Chaque animation traitait d’un thème différent, afin d’éviter les répétitions: tortues marines, mammifères marins, écosystème marin, culture polynésienne et protection de l’environnement… De quoi oublier un peu l’hôpital et penser au lagon et à toutes ses merveilles à découvrir et à protéger.

 

 

Pour en savoir davantage sur nos projets éducatifs et partenariats,
merci de contacter
Vie JourdanResponsable Education, te mana o te moana
tel : 56.40.11 – vie.temana@gmail.com

 

This post is also available in: Anglais