Logo

Suivi des sites de pontes

 

Suivi des sites de pontes de tortues marines

 

Les suivis de pontes permettent de recueillir de nombreuses données sur les traces et les nids, et  les populations de tortues  marines.
Les résultats des suivis constituent de précieux outils qui peuvent être utilisés pour améliorer la conservation et la sauvegarde de ces espèces menacées.

 

Rappel: Les tortues marines sont des animaux protégés en Polynésie française. Selon la délibération n°90-83 AT, sont interdits le transport, la détention, la collecte des oeufs, la taxidermie, la capture à terre ou en mer, la commercialisation et l’importation ou l’exportation de toute partie ou produit provenant de tortues marines.

 

Quelles tortues pondent en Polynésie française, et quand?

 

Cinq espèces de tortues sur les sept existantes vivent dans les eaux Polynésiennes.
La tortue luth, la tortue olivâtre et la tortue caouanne sont rarement observées. Les tortues imbriquées (ou “à écailles”) sont assez fréquentes dans les eaux Polynésiennes, où elles se nourrissent. En revanche, les tortues vertes sont les seules à pondre sur les plages de Polynésie.

La saison de ponte s’étend de fin septembre à début avril. Les tortues vertes pondent entre 3 et 5 fois par saison (avec des intervalles de 12 à 15 jours entre les pontes). Elles creusent leurs nids à l’extrémité supérieure des plages (à la limite de la végétation, ou dans la végétation), et pondent une centaine d’oeufs en moyenne par nid.

Les tortues vertes pondent durant la nuit pour éviter la déshydratation due aux fortes chaleurs de la journée.

Chaque trace n’aboutit toutefois pas forcément à un nid. Il arrive que la femelle traverse la plage, cherche un endroit et retourne à l’eau sans avoir pondu. Ce sont les «fausses pontes».

 

Où a lieu le suivi?

 

A l’heure actuelle, des suivis réguliers ou ponctuels sont menés en Polynésie française sur les îles de Bora Bora, Maiao, Maupiti, Tupai et Tetiaroa dans l’Archipel de la Société, ainsi que sur les îles de Tikehau et Mataiva dans l’Archipel des Tuamotu.

L’association te mana o te moana mène, depuis 2004, des campagnes de suivi des sites de pontes de tortues marines sur l’atoll de Tetiaroa. Sur cette île très sauvage, constituée de 12 motu (petites îles enserrant un vaste lagon), des pontes de tortues sont régulièrement constatées au cours de la saison de ponte.

te mana o te moana s’efforce d’assurer une permanence sur place durant toute la saison des pontes. Les équipes de bénévoles encadrées par les biologistes marins de l’association se succèdent sur place pour collecter les données. (voir ci-dessous: Qui fait le suivi?).

 

Comment se fait le suivi?

 

Deux types de suivis peuvent être réalisés: des suivis diurnes (pendant la journée) et des suivis nocturnes (pendant la nuit). L’observation à pied consiste à avancer le long de la plage en cherchant les traces que les tortues laissent sur le sable lorsqu’elles sortent de l’eau pour pondre (traces en travers de la plage, sable retourné, nid, etc.).

Les observations sont mesurées (largeur de la trace, tracé, taille du nid, distance à la mer, etc.). La topographie du littoral et la présence de prédateurs pour les juvéniles de tortues sont notés. Le nid est marqué et son emplacement du nid repéré par GPS.

 

Qui fait le suivi?

 

Un suivi régulier est effectué lors de chaque campagne par les bénévoles et membres de te mana o te moana, spécialement formés par les biologistes marins et vétérinaires de l’association.

Mais toute personne désireuse de consacrer une partie de son temps libre à l’étude des tortues marines, et remplissant les critères ci-dessous, peut participer au suivi des sites de pontes de tortues marines.

Il faut pour cela:

  • être disponible au moins 2 demi-journées par mois
  • pouvoir accéder facilement à des plages où sont observées des pontes
  • être en bonne forme physique
  • posséder un GPS, un mètre ruban et un carnet de notes

 

Durant plusieurs années, l’association a fait appel aux volontaires de l’association Planète Urgence.

Les éco-volontaires de Planète Urgence

L’association Planète Urgence propose à ses volontaires des “congés solidaires”, comme, par exemple, des missions d’appui à des initiatives locales de développement ou de protection de l’environnement.

Dans le cadre de son programme de suivi des sites de ponte de tortues marines sur l’atoll de Tetiaroa, te mana o te moana a établi une convention de partenariat avec Planète Urgences depuis fin 2008.

Te mana o te moana a accueilli pendant plusieurs années des équipe d’écovolontaires de Planète Urgence durant les mois de janvier et de février, pour participer aux missions de terrain et à la collecte de données.

PROTOCOLE DE SUIVI des pontes de tortues marines – Juin 2011

Suivi des sites de ponte 2012-2013

Observatoire des Tortues Marines

En 2011, l’association a initié un Observatoire des tortues marines en Polynésie française. Face aux enjeux de conservation de ces espèces menacées et protégées, il constitue un outil de gestion participative  et de sensibilisation particulièrement important.
Pour plus d’informations, ou si vous avez des données à communiquer concernant les tortues marines :

Observatoire des Tortues marines de Polynésie française
Tél: (689) 40 56 40 11 ou (689) 87 71 53 44
temanaotemoana@mail.pf

 

This post is also available in: Anglais