Logo

Exceptionnel : accueil d’une tortue olivâtre en soins…

C’est un évènement assez exceptionnel : En ce début d’année, nous accueillons un pensionnaire exceptionnel : Matau (hameçon), un mâle tortue olivâtre ! C’est la première fois que le Centre accueille un mâle adulte de cette espèce.

Commune en Polynésie française mais plus rarement observée que les autres espèces (car elle vit  au large), cette tortue a été retrouvée par un pêcheur de Moorea au large de Tetiaroa, flottante, avec un vieil hameçon coincé dans la mâchoire inférieure. Après de nombreux soins, d’antibiotiques et de beaucoup de volonté, notre Vétérinaire, épaulé par notre équipe, a réussi  à lui retirer son hameçon. C’est pourquoi, elle a été  prénommée “Matau”, en souvenir de sa mésaventure. A l’heure actuelle, nous ne pouvons pas encore dire si elle s’est sortira, son infection étant toujours très développée.

C’est pourquoi, elle alterne ses journées entre la salle de soins intensifs et les nurseries du lagon de réhabilitation. Nous espérons vous donner de prochaines bonnes nouvelles en vous annonçant son rétablissement et sa proche relâche.


Toute l’équipe vous souhaite un Joyeux Noël et une très belle année 2018…


La conference de Jean-Baptiste SENEGAS a été un succès

Grâce au soutien de la compagnie aérienne Air Tahiti Nui , hier s’est tenue la conférence de Jean-Baptiste SENEGAS, directeur du centre de soin des tortues en Méditerranée. La bibliothèque du CRIOBE était comble. Après nous avoir présenté les caractéristiques de la tortue caouanne, espèce la plus répandue en mer Méditerranée, Jean-Baptiste a développé le projet de chiens renifleurs pour le suivi des tortues et l’utilisation des tortues en tant que bio-indicateurs.


Avant les vacances de Noël, nos éducatrices continuent leur sensibilisation

Avant les fêtes de Noël, nos équipes ne s’arrêtent pas!!

Dans le cadre de la Semaine de Réduction des Déchets, nos éducatrices ont été sollicitées par le Collège de Arue pour animer une matinée de conférences sur la protection du milieu marin. Elles ont ainsi proposé aux 70 élèves de 4ème et 3ème comment s’impliquer dans le réseau Hei moana et participer de manière simple à la collecte d’informations sur les tortues marines de Polynésie à travers la technique de photo identification….

C’est ensuite au tour du collège de Pomare de recevoir nos animatrices pour des séances de formations au projet d’éco sentinelles Hei moana. C’est ainsi que 891 collégiens ont pu apprendre et comprendre comment protéger les espèces marines de Polynésie française…

Puis nos éducatrices se sont rendues au Collège-Lycée La Mennais pour former professeurs et élèves volontaires aux sciences participatives liées au monde marin. Les professeurs sont ainsi devenus « référents » du projet « Hei moana ». Enfin notre tournée s’est achevée avec une formation d’enseignants de la circonscription de Papeete après les professeurs du Collège de Tevai i Uta…

Les élèves sont motivés pour participer à des formations Reef Check Junior. D’horizons tous très différents, cela permettrait d’avoir des données sur de nombreuses zones de l’île de Tahiti concernant l’état de santé des récifs.

A ce jour, ce sont plus de 7 257 personnes ( élèves, enseignants et résidents) qui ont participé à la formation Hei moana et qui ont appris et compris la nécessité de conserver notre Fenua marin, pour le bien-être des futures générations.


Nos interventions dans les Tuamotu

Après les îles de la Société, l’équipe de l’association s’est rendue sur l’île de Rangiroa afin de poursuivre ses actions de sensibilisation. Ce sont 5 nouvelles éco-sentinelles qui ont été formées durant la journée de publique organisée le samedi 18 Novembre dans les locaux de la mairie de Avatoru.
Avec le soutien des communes, les formations publiques permettent de sensibiliser des adultes à la protection du milieu marin et de former des référents qui prendront ensuite le relais dans la transmission d’information et la collecte de données sur le monde marin polynésien.
En ce qui concerne les scolaires, 10 classes et 213 élèves ont été sensibilisés. Les interventions se sont déroulées sur 4 jours grâce à l’implication et la participation active des enseignants et des directeurs d’établissements qui ont soutenu le projet. Notre biologiste marin, Alice a ainsi effectué des séances d’interventions d’une heure trente à deux heures pour informer et impliquer enfants et enseignants dans la conservation des tortues marines, mammifères marins et récifs coralliens et à une meilleure connaissance de ces derniers grâce à la collecte d’informations.
La semaine suivante, le collège de Rangiroa célébrait la fête de la science durant laquelle Te mana o te moana était présente. Cette année encore, notre association a centré son message sur la nécessité de préserver le milieu marin et la vie qu’il abrite grâce à de nombreux jeux, livrets, posters etc. La technique de photo identification des tortues marines était donc à l’honneur encore une fois… un moyen de recenser les tortues marines qui passionne les enfants et les plus grands.
Plus de 300 élèves ont été sensibilisés durant cette journée.