Logo

Observatoire des tortues marines

 

L’Observatoire des tortues marines en Polynésie française, créé en 2011, est une structure indépendante, gérée et animée par l’association te mana o te moana. Face aux enjeux de conservation de ces espèces menacées et protégées, il constitue un outil de gestion participative et de sensibilisation particulièrement important.

A cela s’ajoutent d’autres actions comme la création de guides méthodologiques, la formation, la promotion de nouvelles initiatives de recherche et de conservation ou encore la diffusion de supports en langue tahitienne.

<< Accéder au site de l’Observatoire et rentrer les données observées

Des espèces protégées, et toujours menacées

 

En Polynésie française, 5 espèces de tortues marines sont représentées : la tortue caouanne (Caretta caretta), la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata), la tortue luth (Dermochelys coriacea), la tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) et la tortue verte (Chelonia mydas).

Les tortues vertes et les tortues imbriquées sont les plus souvent rencontrées en Polynésie française, mais la tortue verte reste la seule espèce consommée pour sa chair. Depuis 1971, le gouvernement de la Polynésie française s’est doté d’outils juridiques de protection des tortues marines. Toutes les espèces de tortues marines fréquentant les eaux polynésiennes sont protégées.

Mais il est très clairement constaté l’échec de cette réglementation face à un braconnage commercial intense et très peu contrôlé.

Dans un tel contexte, l’Observatoire polynésien des tortues marines constitue un outil de gestion participative particulièrement important. Il implique les populations locales dans le recueil de données, tout en les sensibilisant. La Polynésie étant vaste comme l’Europe, il est important que les habitants des îles éloignées puissent coopérer à la conservation de ces espèces patrimoniales.

 

Fédérer, collecter, diffuser…

 

Pourquoi créer un Observatoire des tortues marines en Polynésie française ? Pour…
  • Développer un réseau d’observateurs bénévoles dans tous les archipels polynésiens, afin d’alimenter la base de données existante en Polynésie.
  • Diffuser l’information disponible sur les tortues marines en Polynésie française auprès du grand public et des professionnels du tourisme et de l’environnement.
  • Proposer une aide technique via des formations ou des manuels méthodologiques.
  • Créer des liens durables avec les autres réseaux existants dans le Pacifique et l’Outre-mer français.
  • Impulser de nouvelles initiatives de recherche et de conservation en concertation avec les acteurs locaux et répondant aux besoins identifiés sur le terrain.
  • Servir de structure d’appui au Gouvernement de Polynésie française pour toute aide relative à l’orientation et à la structuration de ses actions de conservation.

 

Un Observatoire, des Observateurs

 

La participation à l’Observatoire prend différentes formes, selon les possibilités des observateurs et participants :

  • l’envoi de fiches d’observations, de rapports d’activités ou de tout document relatif aux tortues marines en Polynésie française
  • l’aide au fonctionnement administratif du réseau et à la diffusion de l’information auprès des partenaires
  • la participation à des projets/missions mis en place par l’Observatoire.

 

Pour réunir les participants à l’Observatoire et favoriser les échanges, un Forum en ligne est désormais disponible :

http://temanaotemoana.forumdomtom.com

A bientôt sur le FORUM !

Pour en savoir plus :

LES 7 ESPECES DE TORTUES MARINES

GUIDE METHODOLOGIQUE à destination des éco-volontaires de Polynésie française – Juin 2011

Création de l’Observatoire des tortues marines en Polynésie française, Un outil pour l’implication des populations locales – 2011

…qui comprend notamment :

  • FICHE D’OBSERVATION DES TORTUES MARINES
  • FICHES DE SUIVI DES SITES DE PONTES
  • FICHE D’AIDE A L’IDENTIFICATION des deux principales espèces de tortues marines rencontrées en Polynésie française

 

Un Réseau d’Observation… devenu Observatoire

 

Mis en place à la fin de l’année 2007 par l’association Te mana o te moana, le Réseau d’Observation des Tortues Marines en Polynésie française avait pour but de centraliser les observations réalisées par des bénévoles dans les cinq archipels du territoire pour répondre à deux objectifs principaux :

  • sensibiliser les participants du réseau au respect de ces animaux protégés en les impliquant directement dans la collecte de données scientifiques,
  • mieux connaître la répartition, le comportement et les stocks de tortues marines en Polynésie française grâce à la collecte et l’analyse de ces données.

Le Réseau d’Observation a constitué la première véritable étape dans la constitution de l’Observatoire des tortues marines en Polynésie française. Les observations recueillies par le Réseau ont donc été intégrées dans la base de données de l’Observatoire, et celui-ci s’appuie aujourd’hui en partie sur les observateurs « fidèles » à l’ancien Réseau d’Observation.

 

Suivi des sites de pontes de tortues marines

>> Pour en savoir plus sur le suivi des sites de pontes de tortues marines

 

 

 

Marquages satellites de tortues marines

L’Observatoire ayant pour objectif de compléter la base de données existante et d’impulser de nouvelles initiatives de recherche, la première action concrète de l’Observatoire a été le marquage par balise satellite de trois tortues imbriquées adultes.
>> Pour en savoir plus sur le marquage satellite

 

Pour contacter l’Observatoire des Tortues marines en Polynésie française

 

Observatoire des tortues marines en Polynésie française
BP 1374 Papetoai – 98729 MOOREA – Polynésie française
Tel : 715 344
Mail : matthieu.temana@gmail.com

 

De précieux soutiens

 

La création de l’Observatoire des tortues marines en Polynésie française est un projet local mené par l’association Te mana o te moana et co-financé par la Fondation Annenberg et la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme. Ce projet a également reçu l’aide précieuse de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), du Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE), du Ministère de l’environnement, de l’énergie et des mines de Polynésie française (MEM) et du GIE Tahiti Tourisme.

 

Base de données bibliographique

 

Dans le cadre de sa mission de diffusion de l’information sur les tortues marines, l’Observatoire propose en téléchargement rapports scientifiques, publications, supports éducatifs et guides vulgarisés déjà disponibles en Polynésie française.

La liste complète des documents compilés dans la base de données bibliographique de l’Observatoire est disponible dans le rapport:

Création de l’Observatoire des tortues marines en Polynésie française, Un outil pour l’implication des populations locales – 2011

 

This post is also available in: Anglais